Les fabuleux bienfaits de la marche.

Home / Blog / Les fabuleux bienfaits de la marche.
Les fabuleux bienfaits de la marche.

Les scientifiques affirment que la pratique vigoureuse et régulière de la marche est le sésame pour vieillir en bonne santé.

Les gens recherchent une vie confortable, et généralement cela veut dire “ne rien faire”. C’est une erreur, il faut bousculer ses habitudes, et marcher. Le corps en a besoin. La science perçoit l’immobilité comme une nouvelle forme de tabagisme. L’évolution a fait de l’homme un marcheur, mais le confort moderne menace sa santé. La marche fait partie intégrante de l’expérience humaine. Elle fortifie le corps et l’âme, préserve la santé et recèle une foule de bienfaits.

Le combat “Respire&Marche” ? Encourager les gens à renouer avec la marche. Aujourd’hui, 85% de la population ne fait pas de sport, pourtant tout le monde sait marcher. Mais pour profiter de la multitude des bienfaits de la marche, il faut savoir marcher correctement.

Quand on se promène, on marche doucement et on laisse son regard vagabonder. Quand on marche un peu plus rapidement l’engagement des bras est plus important et les chevilles donnent une impulsion supplémentaire. Bref, marcher est tout un art. Marcher à un rythme soutenu est indispensable pour produire des effets sur le corps. La marche rapide offre une excellente base pour les personnes qui ne sont pas sportives mais qui veulent pratiquer une activité physique pour être en bonne santé. Il ne suffit pas de flâner. Il faut que les fréquences respiratoires et cardiaques augmentent légèrement et que le corps consomme plus d’oxygène. Il faut sortir le corps de sa zone de confort pour activer certaines ressources.

La marche stimule énormément de fonctions physiologiques. Dès la première foulée, le système immunitaire s’active et les défenses sont renforcées. La circulation sanguine s’accélère donc les cellules reçoivent une plus grande quantité d’oxygène. La plupart des muscles sont actifs et stimulés, les articulations sont lubrifiées, les tissus cartilagineux sont nourris, les ligaments et les tendons conservent leur élasticité, le système cardiovasculaire est fortifié puisque le cœur se met à battre moins vite mais plus fort, le travail cardiaque est optimisé.

La circulation et la respiration sont responsables du transport de l’oxygène vers les cellules qui s’en servent pour assimiler les nutriments essentiels. Quand on le travaille régulièrement, cet apport supplémentaire en oxygène stimule considérablement le système immunitaire.

La marche est un bol d’air frais pour les cellules et marcher en pleine nature est particulièrement bénéfique. Une séance “Respire&Marche” s’apparente a un entrainement fractionné. Le rythme est d’abord de faible intensité puis on passe sur un effort modéré à intense en fonction des exercices proposés. Cette alternance d’intensités est un excellent support pour l’entretien des capacités cardiovasculaires. La régularité dans la pratique permet aux marcheurs de mieux évaluer par eux-même leurs capacités physiques. L’effort est augmenté petit à petit, au fur et à mesure des séances. Le défi est de suivre des cadences de plus en plus soutenues grâces à des techniques respiratoires précises.

Marcher est le mouvement le plus naturel pour l’être humain, on l’apprends dès le plus jeune âge. De nos jours nous sommes beaucoup assis, mais pour se sentir bien et en bonne santé le corps a besoin de mouvement. La nature permet de bouger et de fournir des efforts. Sans cela, le corps fini par s’affaiblir et on tombe malade.

Le mouvement entretient le cœur, qui est notre moteur car il fait circuler le sang et transporte l’oxygène jusqu’aux vaisseaux, aux organes, au cerveau, il nous maintient en vie. Le mouvement est un vrai médicament et marcher est dans nos veines depuis la nuit des temps.

La marche est un mouvement cyclique dont l’objectif est de faire avancer le centre de gravité en passant la jambe arrière vers l’avant et vice versa. La première phase est celle de l’attaque du pas qui consiste à poser le pied et transférer le poids de l’arrière vers l’avant. La jambe arrière décolle et on se retrouve en appui pour re-balancer le corps vers l’avant jusqu’à être en déséquilibre vers l’avant pour remettre l’autre pied devant et lui décharger le poids du corps. La marche est donc un cycle instinctif. Le poids du corps est transféré d’une jambe à l’autre par une propulsion suivi du décollement du pied. Lors de cet exercice, la plupart de nos 650 muscles sont activés, de la plante des pieds à la nuque en passant par les muscles fessiers, et chaque mouvement tonifie l’ensemble du système musculaire.

L’OMS recommande de faire 10000 pas par jour or l’homme moderne moyen n’en effectue même pas la moitié. Le corps n’est donc pas assez stimulé pour rester fonctionnel. Lorsqu’on marche on active toute une série de processus qui permettent de garder le corps en bon état. La marche rapide préviens notamment certaines maladies comme le diabète par exemple, qui est une véritable épidémie en Europe. L’activité physique est indispensable pour l’endiguer car des muscles activés consomment du glucose, le système respiratoire est actif et la tension artérielle est mieux régulée, et seul un corps en mouvement déclenche ces mécanisme physiologiques. Après la consommation de nourriture, la glycémie grimpe en flèche et le corps doit alors sécréter de l’insuline pour transporter les nutriments jusqu’aux cellules. Une glycémie élevée oblige le corps à passer plus de temps à métaboliser tout ces sucres qui finalement engraissent les cellules ce qui explique la prise de poids. Une solution est de faire une marche courte (20 minutes) d’intensité modérée juste après le repas pour faire baisser rapidement la glycémie. Dans l’idéal il faudrait marcher 1000 pas après chaque repas. Les personnes qui ont une activité physique après le repas, même légère développent moins de problèmes de santé.

Il n’est donc pas nécessaire de suivre un programme sportif exténuant. Marcher dans la nature offre un cadre moins formel pour la pratique d’une activité physique. Lors de la marche, les stimulis sensoriels affluent à notre cerveau et améliorent notre perception du monde. L’exercice physique a un effet positif sur les performances du cerveau. La marche encourage l’attention, la perception et la concentration. Plusieurs études scientifiques ont démontré que le cerveau est nettement plus prolifique pendant une activité physique. On apprends beaucoup plus facilement et peu importe l’âge, l’esprit est plus vif en marchant. Les processus d’apprentissage sont 300% plus efficaces.

Lors de la marche notre centre de gravité n’arrête pas de bouger, le cerveau est donc beaucoup plus actif. Le fait de marcher dans une certaine régularité nous apporte une résonance positive qui donne un coup de pouce à notre cerveau. Les connections neuronales augmentent dans l’hippocampe, zone responsable de l’apprentissage et de la mémoire, et également zone de production de nouveaux neurones.

Il est donc possible de prévenir le déclin sensoriel en amont grâce à la marche qui contribue fortement à aiguiser les sens. Également, préserver sont équilibre est important. Si on se tient de temps en temps sur une jambe, à la maison quand on se brosse les dents par exemple, on améliore sa précision et sa coordination.

La marche peut aussi soigner et guérir. Alors qu’auparavant le repos et la station allongée étaient recommandés pour les maux de dos, aujourd’hui la marche est le médicament par excellence. Elle apporte un soulagement significatif des douleurs, renforce la musculature dorsale, améliore la posture, favorise le repos, le sommeil, la détente musculaire. Une bonne respiration abdominale et diaphragmatique va de surcroît favoriser le bien-être général. La cage thoracique s’ouvre, tous nos systèmes sont réoxygénés, le système hormonal est stimulé et produit des endorphines à l’effet relaxant immédiat.

Marcher c’est être en connection avec soi et avec la nature, c’est être vivant. La marche est aussi particulièrement bénéfique contre la dépression, c’est un véritable soutien thérapeutique. Quand on expire, on expulse du stress. La marche met en forme et redonne le sourire. On peut marcher partout et n’importe quand. Nos milieux urbains aussi sont de mieux en mieux équipés pour favoriser des trajets à pieds sécurisés, alors profitons-en même en ville ! Bousculons nos habitudes et marchons le plus souvent possible.

non suscipit elit. odio Aenean tempus eget quis ipsum venenatis libero